La double vie bien comprise de Marie-Josée Tremblay (La Liberté du 24 novembre)

Arrivée au Manitoba avec l’intention de repartir rapidement pour se rapprocher des montagnes, Marie-Josée Tremblay a finalement adoré son expérience d’enseignante à l’école Lacerte de la DSFM. Et la voilà dans les Prairies depuis 20 ans.

Marie-Josée Tremblay a en quelque manière été réorientée par la francophonie manitobaine. « Au début, je n’étais pas en éducation. Par contre, mon conjoint était enseignant. Il connais sait quelqu’un au Manitoba avec qui il avait fait son baccalauréat. Comme on voulait se rapprocher de la montagne, on est venu dans la province avec pour intention de rester à court terme, pour repartir plus à l’ouest. Lire l’article au complet…


Nos activités et les accomplissements de notre milieu scolaire sont de temps à autre mis en évidence chez les médias. Vous retrouverez sur notre page “Chez les médias…” un recueil de ceux-ci.